Symptômes de chute des cheveux chez les femmes pendant la ménopause

Les cheveux deviennent plus fins, tombent prématurément, la raie devient apparente ou la ligne d'implantation des cheveux recule ; ce sont les symptômes classiques d'alopécie. L'une des causes de la chute des cheveux chez les femmes est l'alopécie androgénique

Chute des cheveux liée à la ménopause

Pendant la ménopause, le nombre d'hormones féminines (œstrogène) baisse. Les hormones masculines (testostérone) exercent alors une influence plus importante sur la racine des cheveux. Cela peut provoquer un raccourcissement des phases de croissance des cheveux. L'alopécie androgénique de la femme provoque une raie des cheveux plus clairsemée, des cheveux plus fins et un cuir chevelu plus visible.

Ce processus est généralement progressif ; cela dit, il empire pendant et après la ménopause de manière spectaculaire. Les hommes sont également concernés par l'alopécie androgénique. Mais tandis que les hommes commencent à voir leurs tempes se dégarnir dès la puberté, les cheveux des femmes ne commencent à s'éclaircir le long de la raie qu'à la ménopause, jusqu'à ce que, finalement, le cuir chevelu devienne visible. Les recherches ont démontré que jusqu'à 50 % des femmes de plus de 50 ans sont concernées – mais aussi des femmes plus jeunes – au moins de façon minimale, par l'alopécie androgénique. 

Possibles symptômes de l'alopécie pendant la ménopause

Le schéma suivant présente les symptômes possibles de l'alopécie androgénique : 

Symptômes fréquents d'alopécie féminine :

  • Les cheveux deviennent clairsemés au niveau de la raie
  • La raie des cheveux devient plus large
  • La ligne d'implantation des cheveux recule
  • La croissance des cheveux diminue
  • Les cheveux tombent prématurément

  • Les cheveux paraissent plus fins au toucher
  • Le cuir chevelu devient visible
  • Les cheveux perdent en volume
  • Les cheveux tombent par touffes